Comment devenir Expert-comptable en France ? Tout savoir !

lmk - parcours comptable
0
(0)

Vous êtes étudiant, en pleine construction de votre projet professionnel ? Vous avez une activité et vous souhaitez vous réorienter vers le métier d’expert-comptable ? Cet article est la réponse à toutes vos questions !  

Nous allons nous intéresser aux différents parcours académiques et professionnels à suivre pour devenir expert-comptable. Comme on dit, tous les chemins mènent à Rome, mais ils mènent également au métier d’expert-comptable !  

Le métier d’Expert-comptable, kézako ? 

Il existe en effet 2 différents parcours/cursus pour accéder au métier d’expert-comptable. 

Contrairement aux clichés et aux aprioris, souvent négatifs, sur les métiers de la comptabilité, ils ne se réduisent pas seulement à mettre à jour et surveiller les comptes d’une entreprise.  

L’Expert-comptable a pour mission et objectif principal d’apporter du conseil aux entreprises, et cela au-delà de la comptabilité. En effet, l’expert-comptable est l’allié numéro un de tous dirigeant d’entreprise, ou encore de toute personne physique. Il lui apporte un accompagnement et du conseil dans sa prise de décision, grâce à son accompagnement :  

  • Sur le plan juridique  
  • Sur le plan fiscal  
  • Sur le plan financier  
  • Sur le plan social

L’Expert-comptable a également la possibilité de développer des compétences pointues dans des domaines précis en se formant de manière continue, afin de répondre aux différents besoin de ses clients. À l’exemple du diplôme d’expert en conseil patrimonial, passé par Lucile Kacel, et qui permet à LMK VIA CONSEIL d’accompagner ses clients, particuliers et professionnels, dans la gestion de leur patrimoine.  

Les diplômes obligatoires à avoir pour devenir Expert-comptable : 

lmk - parcours comptable
Parcours pour devenir expert comptable réalisé par le cabinet d’expertise comptable LMK VIA CONSEIL à Alès dirigé par Lucile KACEL

Le diplôme de comptabilité et de gestion (DCG) : le début de tout !  

Le premier diplôme à obtenir pour devenir expert-comptable, c’est le DCG. C’est un diplôme d’état qui se déroule sur trois ans. De niveau bac+3, donc l’équivalent d’une licence, ce diplôme consiste à passer un examen final de treize unités d’enseignement faisant valoir les compétences suivantes : 

LMK - DCG Competences
Compétences acquises en DCG pour le cabinet d’expertise comptable LMK VIA CONSEIL à Alès géré par Lucile KACEL

Grâce à ce diplôme et aux matières enseignées, les étudiants ont la possibilité de se spécialiser dans les métiers de la finance, du droit fiscal et social, du contrôle de gestion et de la comptabilité.  

experience comptable - lmk
le mot de lucile du cabinet d’expertise comptable LMK VIA CONSEIL à Alès géré par Lucile KACEL

Le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG) : la suite !  

Nous voilà avec notre premier diplôme de comptabilité et de gestion en poche, quelle est la suite ? 

Il est temps de s’attaquer au DSCG, c’est le pallier supérieur de la formation de l’expert-comptable. Le DSCG est un diplôme d’état de niveau Bac+5, donc du niveau d’un master, et consiste à passer un examen final de sept unités d’enseignement, qui sont les suivantes :  

DSCG - competences matière
Compétences acquises en DCG pour le cabinet d’expertise comptable LMK VIA CONSEIL à Alès géré par Lucile KACEL
expert comptable - retour
le mot de lucile du cabinet d’expertise comptable LMK VIA CONSEIL à Alès géré par Lucile KACEL

Le diplôme d’expertise comptable (DEC) : la boucle est bouclée !  

Nous voilà à la dernière étape pour devenir Expert-comptable ! Le DEC est un diplôme d’état de niveau doctorat (Bac+8). Ce dernier représente l’aboutissement du cursus de l’Expert-comptable et permet de consolider ses connaissances dans tous les domaines de l’entreprise : l’audit, le contrôle de gestion, la comptabilité, la fiscalité, l’économie, le droit et la finance.  Il s’agit de passer trois ans en immersion dans un cabinet d’Expertise-comptable ou d’une entreprise en tant qu’Expert-comptable stagiaire, sous un contrat de travail, donc rémunéré comme tous salariés selon la convention collective et le droit du travail. À l’issue de ces trois ans, il est possible de s’inscrire au DEC, qui est composé de : 

  • Une soutenance orale d’un mémoire  
  • Epreuve écrite sous forme de QCM portant sur la déontologie et la réglementation professionnelle  
  • Epreuve écrite sur la révision contractuelle et légale des comptes 
lmk via conseil - actualité
Actualité CSOEC du cabinet d’expertise comptable LMK VIA CONSEIL à Alès de Lucile KACEL

À noter ! Les trois diplômes permettant de devenir Expert-comptable peuvent être effectués en alternance (contrat d’apprentissage ou de professionnalisation)  (Le contrat d’apprentissage | Comment ça marche ? Quelles aides ? Quels financements ? – LMK Via Conseil) permettant à l’étudiant d’allier théorie et expérience professionnelle, ou en formation continue, et dans ce cas il y a des stages prévues.  

Le cabinet LMK VIA CONSEIL accueille Sarah, notre apprentie en formation DSCG, et l’accompagne dans sa formation d’expert-comptable en devenir. 

lucile - mot dcg
le mot de lucile du cabinet d’expertise comptable LMK VIA CONSEIL à Alès géré par Lucile KACEL

Les 2 différents cursus : 

Il existe 2 différents cursus pour accéder au métier d’expert-comptable. Toutefois, le changement relève seulement des deux premiers diplômes (DCG et DSCG),  

  • Le cursus classique : Pour se former à ces deux diplômes, l’étudiant a la possibilité de se former au sein d’une école de comptabilité sous la forme d’une formation continue ou d’une formation en alternance.  
  • Les autres cursus possibles : Une équivalence peut avoir lieu pour ces deux premiers diplômes, soit grâce à l’expérience professionnelle, soit grâce à d’autres diplômes comparables, tel que le BTS, le DUT, une licence en école de commerce…  
    BTS CGO pour accéder en deuxième année de DCG 
    DUT GEA pour accéder directement en 3ème année de DCG. 
    Un master en école de commerce pour faire valoir un DCG et 5 matières du DSCG 

La validation des acquis par l’expérience reste très compliquée, mais possible.

La prestation de serment pour finaliser son cursus : 

Après avoir passé tous les diplômes, la partie la plus sympathique prend place ! À l’issue de sa diplomation au DEC, l’expert-comptable doit prêter serment pour pouvoir exercer son activité, c’est sans doute la partie la moins compliquée du parcours. L’Expert-comptable porte le serment suivant : “Je jure d’exercer ma profession avec conscience, honneur et probité, de respecter et faire respecter les lois dans mes travaux.”  

La prestation de serment est liée à l’inscription au tableau de l’ordre qui représente tous les professionnels pouvant exercer cette profession réglementée, qui est l’expertise comptable et la comptabilité. Ce titre est donc gage de qualité et de protection pour les clients ! Selon le parcours, de la bonne volonté de ses employeurs (si salarié), et les choix effectués, la prestation de serment n’intervient pas forcément après l’obtention du diplôme. Cette dernière peut même avoir lieu plusieurs années après avoir obtenu le DEC. En effet, elle est liée et possible, seulement à la suite d’un dépôt de dossier pour s’inscrire au tableau de l’ordre. À ce titre, une commission statut sur le dossier et l’inscription de l’Expert-comptable.

Retour sur la prestation de serment de Lucile Kacel

lmk - sermant expert comptable
sermant des experts-comptables pour le cabinet d’expertise comptable LMK VIA CONSEIL à Alès géré par Lucile KACEL

EST-CE QUE CET ARTICLE VOUS A ÉTÉ UTILE ?

Cliquez sur les étoiles pour donner votre avis !

Avis moyen 0 / 5. Nombre d'avis 0

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nous respectons votre vie privée ! Ce site utilise des technologies comme les cookies ou le ciblage afin de personnaliser nos publicités. Cela nous aide à vous montrer des projets plus pertinents et à améliorer votre expérience sur notre site Internet. Nous l'utilisons également pour mesurer les résultats ou adapter le contenu de notre site Web. Puisque nous respectons votre vie privée, nous vous demandons votre autorisation pour utiliser ces technologies.